Dimanche 22 Octobre 2017

Weekend Collectif – le Dimanche

Randonnée et Conte

Un circuit d'environ 6 kms vous est proposé pour découvrir à votre rythme les paysages de la campagne puceuloise, pour apprécier le patrimoine local aux parfums de l'histoire du petit poisson d'or « Couchoulou », contée par « Lolo ».
Parcours de la fontaine Saint Clair en passant par le bourg jusqu'à la source du Pas Sicard.
Départ : 10h place de la Mairie. 
Arrivée : 12h30 chapiteau Graines d'Automne.

Conte musical pour enfants

Petit Homme est un grand voyageur, aussi il s'est fabriqué une petite maison en bois, avec des roues dessous, pour pouvoir l'emmener partout... Une roulotte.

Chaque jour, il tire sa roulotte sur le grand chemin de la vie et au fil des rencontres, des événements et de ses envies, Petit Homme grandit.

L'univers des aventures de Petit Homme se situe dans un contexte naturel riche et intemporel propice à la rencontre de nouveaux animaux.

Le jeune public est régulièrement interpellé par la musique, qui vient ponctuer et rythmer les différents événements et émotions qui jalonnent l'histoire.

Les plus grands apprécieront les clins d’œils, symboles et valeurs véhiculés par la quête initiatique de ce personnage attachant et tellement humain...

Site web : https://ulzicie.wordpress.com/il-etait-un-petit-homme/

A partir de 11h

La Grande Brasserie

Fruit d'une union illégitime et sans-(sur-)lendemain entre la Néness Prod et un pack de bière, La Grande Brass'rie a vu le jour un soir de fête du travail (c'est à n'y rien comprendre !)
Fanfare éclectique et familiale, son unique but est de vous saturer le nerf podo-auriculaire (celui qui relie directement le tympan aux orteils) pour vous faire danser jusqu'à l'agonie !

Ca FROMET !

En trio avec François Marnier et Rémy Chatton.

Frédéric Fromet, après avoir exercé avec passion la profession d’ingénieur informaticien en gestion financière, bascule dans la prostitution le 1er janvier 2009. En effet, c’est à cette date qu’il abandonne le clavier et les “résultats nets” pour la guitare et les chansonnettes. Repéré au festival d’Avignon 2008 par le directeur du Caveau de la République, le voilà embauché dans ce célèbre théâtre parisien de chansonniers, où il fera ses armes jusqu’en avril 2014 en croquant chaque semaine l’actualité sous forme de chansons satiriques. La racine du mal : Lara Fabian. C’est en écoutant ”Je t’aiiiiiiime“ à la radio que Frédéric a un déclic. Il répond ”Pas moiiiiii !“, éteint le poste et compose sa toute première chanson, à la guitare, qu’il pratique après avoir découvert à la télévision Enrico Macias (cet intérêt pour Enrico étant son seul point commun avéré avec Nicolas Sarkozy et feu Ben Laden). Sa ligne de conduite : ne rien prendre au sérieux, à commencer par soi-même. Sa tronche de gentil facilitant l’expression de son esprit foncièrement frondeur, sans se départir d‘une humanité certaine. Le vendredi 12 juillet 2013, Alex Vizorek, son confrère au Caveau de la République, l'invite à faire le barde en direct sur France Inter dans ”Le Septante-Cinq Minutes“. Mal lui en prend puisque Frédéric interviendra dès lors tous les vendredis de juillet-août 2013 et 2014 dans cette émission estivale de Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek. Pire…depuis septembre 2014, il sévit chaque vendredi à 17h55 en direct sur France Inter dans ”Si tu écoutes, j’annule tout“, toujours sous la houlette de Charline et Alex, à qui il voue une reconnaissance sans borne (mention contractuelle). Jouissant d’une remarquable liberté de parole, il s’amuse chaque semaine à brocarder l’actualité tous azimuts (jusqu’aux talents de décorateur de Mathieu Gallet, patron de Radio France). Suite aux attentats de janvier 2015, sa chanson ”Coulibaly Coulibalo“ rencontre un auditoire notable. Il se retrouve même invité à chansonner à plusieurs reprises dans la très écoutée matinale de Patrick Cohen. Si Frédéric s'éclate à l'antenne, il prend surtout son pied à la scène. En tournée quasi-permanente par monts et par veaux (meuh) avec un accordéoniste et un contrebassiste, il s’amuse et entraîne le public dans sa joie de vivre (youkaïdi, youkaïda). Cet été 2015, son spectacle a affiché complet durant tout le festival d'Avignon (où il ne compte plus le nombre de pots de confiture offerts par les cougars en rut auditrices de France Inter). Son calendrier se remplit au gré de sa notoriété croissante. Le 6 novembre 2015 paraît son album ”Ça Fromet !“ (Irfan Le Label), produit, arrangé, orchestré et réalisé par Les Ogres de Barback, et illustré par Aurel. Soit le même jour que l’album ”Ma vie dans la tienne“ de… Lara Fabian. “prostitution” ? bravo ! et ça continue ! 6 millions de vues sur Youtube, t‘appelles ça un “auditoire notable”?

Site web : https://www.fredericfromet.fr/index.html

Rencontre avec la Cie Paris-Bénarès

Créée en 2008 , la Compagnie a tout d'abord imaginé « Les Éclaireurs », spectacle déambulatoire d'une marionnette géante d'oiseau.
Premier élément d'une grande parade, l'oiseau se déplace, entre poésie et humour, à la recherche d'un territoire pour son peuple.
Accueillie en résidence par la Compagnie Bulles de zinc de 2010 à 2012 (Blain, 44), l'équipe crée ensuite « Chamôh ! », qui sera sa deuxième  marionnette géante.
Depuis 2012, la Compagnie Paris Bénarès est accueillie par la commune de Puceul (44), qui la soutient pour la création de son prochain spectacle « The Great Mechanical Circus ».
 
 

Jean-Yves Bardoul

Animateur nature (brevet d'état). Passionné par l'environnement sonore et les musiques vertes,  il a trouvé dans la tradition l'utilisation de la nature pour faire de la musique et raconter des histoires.
Qu'il tienne un violon, une feuille de lierre, un bidon ou une carotte, quoi qu'il se passe et qu'il puisse arriver, il saura les faire vibrer, jouer et chanter dans ses spectacles de musiques vertes et de contes !
Jean-Yves Bardoul est une sorte d'ultra-terrestre, un cueilleur chasseur... de sons.

Ce créateur de « musiques vertes » n'accorde pas ses instruments avant de jouer, il va les cueillir tout frais, dans les champs et les jardins.

Trèfle de plaisanterie, Jean-Yves Bardoul est d'abord un vrai musicien "autodidacte professionnel" assure-t'il, c'est-à-dire qu'il apprend tout le temps : sur lui-même, sur le monde qui l'entoure, sur les gens.

Il collecte depuis trente ans, auprès des anciens, des savoirs, des tours de main qu'on ne trouve pas dans les livres.

La Pulse à l'Orteil

La Pulse à l’Orteil est un mélange de Mazurka, scottish, musette, tarentelle, swing, milonga, cumbia, rock... tel est le répertoire du quatuor endiablé. Avec l’envie de faire danser et revivre des musiques folk, La Pulse à l’Orteil interprète ainsi un répertoire de musiques à danser variant les codes chorégraphiques et rythmiques, en prenant soin de préserver l’essence de chaque morceau.

Sauna Mobile

Sauna Mobile (association La Lichette) : Besoin d'un moment de calme et de relaxation ? Dans ce cas, venez profiter du sauna mobile! Apporter maillot et serviette, douche et vestiaire sur place.

A partir de la fin de matinée jusqu'à 18h.

plus d'info : http://lalichette-saunamobile.fr/

Tout au long de la journée

Bar et Restauration. Dégustation d’huître à l'apéro !!!

Jeux et animations, encadrés par La Mano

Marché des créateurs

Lieu : Puceul - Site de l'ancienne CUMA, ateliers de la compagnie Bénarès
Heure : A partir de 10h (Randonnée) A partir de 11h (Conte musical pour enfants)