Graines d’Automne 2019

Edito

Même si aujourd’hui notre société de loisirs nous incite à garder débardeur et lunettes de soleil devant le barbecue pendant les douze mois de l’année, nous avons malgré tout besoin de ces points de suspension... du temps. L’automne nous fournit cette pause et devient la mémoire de l’été. Pendant ce festival, les provisions cérébrales et aussi de bouche sont bien là, mais plutôt version à partager au coin du feu. Les rencontres sans aucun doute se feront à l’abri des premiers vents pluvieux dans un de ces lieux insolites dont le festival «Graines d’automne» a le secret et où l’instinct grégaire du genre humain s’exprime si fort.
Mais qu’importe, pourvu que chacune, chacun y trouve sa nourriture car toutes les formes artistiques nous sont offertes sur un plateau : entre la danse et le théâtre, il y a la peinture et le slam, et au milieu de tout çà, la musique bien sûr, dans tous ses genres et dans tous ses états. Alors poétisons le barbecue estival pour le transformer en citrouille remplie de fertiles graines d’automne.